Des conseils pour déménager

Grâce à ces trucs et astuces, vous voilà fin prêt à prendre un bon départ dans votre nouveau nid !

23-09-2020 - de timc

Déménager après une séparation : à quoi penser ?

On se réjouit souvent de déménager, mais lorsqu’il s’agit de partir suite à une séparation, cela peut s’avérer plus pénible. En plus, vous serez également confronté(e) à toute une série de tracasseries pratiques et administratives. Nous vous donnons quelques informations pour vous aider à traverser plus facilement cette période compliquée. Vous êtes en mal de conseils ? Facilitez-vous la tâche et téléchargez notre guide pratique du déménagement.

Que faire de la maison que vous occupez actuellement ?

La grande question est : allez-vous tous/toutes les deux déménager ? Ou l’un(e) d’entre vous va-t-il ou elle continuer à habiter votre logement actuel ? Si vous louez votre habitation actuelle, le contrat est probablement établi à vos deux noms. Dans ce cas-là, vous devez mettre fin au contrat existant et un nouveau contrat doit être établi.

Vous aviez acheté ensemble un appartement ou une maison et l’un(e) d’entre vous veut continuer à y habiter ? Alors celui ou celle qui va occuper l’habitation doit s’assurer de pouvoir rembourser l’hypothèque et racheter la part du/de la partenaire qui s’en va. Dans cette optique, il peut être utile de désigner un évaluateur indépendant. Cela va de soi, vous pouvez également décider de vendre l’habitation de commun accord.

Ensuite, les contrats auprès de votre fournisseur d’énergie, d’eau, d’internet, … doivent également être résiliés.

Comment répartir le mobilier lorsque vous déménagez suite à une séparation ?

Aviez-vous mis les choses par écrit, comme lors d’un contrat de cohabitation légale ? Alors il y a fort à parier que vous sachiez déjà plus ou moins comment vous allez vous répartir le mobilier. 

Et pour ceux qui sont mariés, cela figure soit dans le contrat de mariage soit dans la communauté de biens. Le premier signifie que la façon de répartir les biens a été contractuellement définie, la seconde veut dire que vous avez tous les deux droit à la moitié. Certaines choses (telles que vêtements, manuels de cours, bijoux ou héritages) ne doivent pas faire l’objet d’un partage égal. 

Pouvez-vous au moins déménager ?

Dans certains cas, votre ex-partenaire peut empêcher votre déménagement après la séparation lorsqu’il y a des enfants en jeu. La plupart du temps ça n’ira pas aussi loin, mais dans certains cas, un juge peut être saisi. Celui-ci décide alors si oui ou non vous pouvez déménager. Il tiendra notamment compte de la distance et du problème éventuel que cela pose, et de la nécessité du déménagement, par exemple en raison d’un nouveau travail. D’ordinaire, un déménagement sur le sol national sera tout simplement autorisé.

Comment aborder votre déménagement de manière aussi efficace que possible ?

L’heure du grand moment a finalement sonné et vous allez déménager ? Préparez-vous et gardez à l’esprit un certain nombre de choses. Ainsi, si effectuer le déménagement soi-même est l’option la moins coûteuse, un déménageur professionnel vous offrira malgré tout beaucoup plus de confort.

Ensuite, mieux vaut souscrire de nouvelles assurances (une assurance incendie) et de nouveaux contrats (contrat énergie, contrat internet, …) et vous inscrire dans votre nouvelle commune. Vous désirez savoir combien un tel déménagement vous coûtera ? De par le passé, nous avons déjà évalué le coût d’un déménagement.

Vous ne pouvez pas dans l’immédiat mettre toutes vos affaires dans votre nouveau logement ou vous retournez provisoirement vivre chez vos parents ? Alors louez dans les environs un espace de stockage.

Quelques conseils pratiques pour déménager après une séparation

  • Vous avez finalement déménagé, mais certaines personnes continuent d’envoyer du courrier à votre ancienne adresse. Cela peut s’avérer délicat, à plus forte raison si votre ex-partenaire occupe votre ancienne maison. C’est pourquoi vous pouvez utiliser un service déménagement offert par bpost et qui, dans un délai déterminé, transfèrera votre courrier vers votre nouvelle adresse.
  • L’un(e) d’entre vous rachète les parts de l’autre ? Tenez compte de la taxe de partage, appelée également ‘taxe misère’ dans le langage familier. Le droit de partage est un droit d’enregistrement que le nouveau propriétaire est tenu de payer lorsqu’un bien immobilier appartient à plusieurs co-propriétaires. Le nouveau propriétaire paie donc des droits de partage sur la maison dont il ou elle devient (seul(e)) propriétaire après achat.
  • Vous avez déjà entendu parler de birdnesting ? Dans cette solution, les enfants continuent d’habiter dans la maison parentale et ce sont les parents qui déménagent toutes les semaines après la séparation. Vous envisagez cette solution ? Allez consulter un conciliateur qui a l’expérience de la chose, car le birdnesting présente des conséquences en termes de déductibilité fiscale de la rente alimentaire. 

Prêt(e) à déménager ? Facilitez-vous la tâche et téléchargez notre guide pratique du déménagement.

Commentaires (0)

Commentez